Ordre religieux
 1584/2242 résultats | 1581  1582  1583  1584  1585  1586  1587  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Peinado, Ignacio Francisco

Ordre religieux : S.J.

Lieux d'activité : Alcalá (collège jésuite, université)


Notice biographique
: (Arganda/Tolède 1633 - Madrid 1696). Théologien et philosophe jésuite ayant effectué toute sa carrière au collège jésuite et à l'université d'Alcalá. Entré dans la Compagnie en 1633, il fut formé dans la lignée des grands professeurs jésuites d'Alcala comme Gaspar Hurtado et Francisco Alonso. Il y enseigna 3 ans les humanités, 6 ans la philosophie et finalement 22 ans sur la chaire de théologie. Seuls ses commentaires aristotéliciens ont été imprimés, alors que son oeuvre théologique est restée manuscrite. En métaphysique, il était un opposant au courant néo-augustinien d'Antonio Pérez (représenté à Alcalá en particulier par son propre maître Gaspar de Ribadeneira) ("... sapientissimus Magister meus P. Doct. Gaspar de Rivadeneyra", Disputationes de anima, p. 77a), sans pour autant être un disciple de Sebastian Izquierdo, qu'il critique fréquemment. Ses autres principaux interlocuteurs sont ses contemporains jésuites Antonio Bernaldo de Quiros, Francisco de Oviedo, Richard Lynch ou le Sicilien Giuseppe Polizzi. Il polémique beaucoup avec le thomisme orthodoxe d'Alcala, représenté principalement à son époque par l'enseignement du dominicain Juan Martinez de Prado. Les scotistes qu'il connaît le mieux sont sont le franciscain d'Alcala Juan Merinero ainsi que John Punch. Il forma de nombreux professeurs jésuites de la génération ultérieure, notamment Juan Marin. Il avait également les titres d'examinateur synodal, de qualificateur de l'Inquisition et de confesseur de la reine Marie d'Autriche.


Bibliographie

  • Sommervogel VI, 644-645 ; Ms. Uriarte (Arch. S.J. Comillas); Díaz Díaz VI, 323-324 ; Beltrán de Heredia 1945, 151-152 ; Simón Díaz 1992, 539 ; Piero Di Vona, "Trascendenza e univocità dell'ente secindo Ignacio Peinado", in Sicut flumen pax tua, Studi in onore del cardinale Michele Giordano (Napoli, 1997), 475-500.

Manuscrits
  • Tractatus de bonitate et malitia (165?), 322 p., Madrid BUC, Ms. 225.
  • Tractatus de incarnatione (165?), 209 h., Madrid BUC, Ms. 224. Un autre exemplaire, daté de 1688, était conservé à la bibliothèque du Collège Romain au XVIIIe.
  • Tractatus de merito (165?), 169 h., Madrid BUC, Ms. 227.
  • Tractatus de vitiis et peccatis (165?), 163 h., Madrid BUC, Ms. 226.
  • Tractatus de auxiliis (1677), 145 h., Madrid BUC, Ms. 223.
  • Tractatus de praedestinatione (s.d.), 128 h., Madrid BUC, Ms. 221. Un autre exemplaire (in-4°, 240 f.) était conservé dans la bibliothèque du Collège de Tolède au moment de l'expulsion.
  • Tractatus de praedestinatione S.S. (1686), 142 h., Madrid BUC, Ms. 222. Un autre exemplaire, daté de 1688, était conservé à la bibliothèque du Collège Romain au XVIIIe.
  • De actibus humanis (1733?), 196 h., Madrid BUC, Ms. 228. Un autre exemplaire était conservé à la bibliothèque du Collège Romain au XVIIIe.
  • Tractatus de sanctissima Incarnatione verbi divini, Salamanca BU, Ms. 850 (les disp. 1-5 sont de Francisco Sancho Granado).
  • Tractatus theologicus de decreto divino auxiliorum efficacium ad merita praedestinati, in-4°, 260 f., Ms. perdu, était conservé dans la bibliothèque du Collège de Tolède au moment de l'expulsion.

Oeuvres imprimées
  • Disputationes in universam logicam Aristotelis (Alcalá, 1671; 1679; 1721)
  • Disputationes in octo libros Physicorum Aristotelis (Alcalá, 1674; 1680).
  • Disputationes in tres libros Aristotelis de Anima. Opus posthumum (Alcalá, 1698; 1762).
  • Disputationes in duos libros Aristotelis de generatione et corruptione. Opus posthumum (Alcalá, 1698; 1765).

 

 

 1584/2242 résultats | 1581  1582  1583  1584  1585  1586  1587  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z