Ordre religieux
 1236/2242 résultats | 1233  1234  1235  1236  1237  1238  1239  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Maldonado, Juan

Ordre religieux : S.J.

Lieux d'activité : Salamanque, Paris, Pont-à-Mousson, Rome


Notice biographique
: (Las Casas de la Reina/Estrémadure 1533-Rome 1583). Connu en France sous la version francisée de Maldonat ou latinisée de Maldonatus. Théologien jésuite espagnol de Salamanque, l'un des fondateurs de la théologie et de l'exégèse moderne. Il étudia à l'université de Salamanque au moment de la grande rénovation de la théologie vers le milieu du XVIe siècle, et après son doctorat, il y succédat à Francisco de Toledo pour enseigner la philosophie. Il passa ensuite brièvement sur une chaire de théologie, mais dès 1562, il quitta l'université comme son prédécesseur et entra au noviciat de Rome. Un an plus tard, il était ordonné prêtre. Destiné d'abord au Collège Romain de la jeune Compagnie de Jésus, il fut sans avoir même professé envoyé à Paris au Collège de Clermont, de récente fondation, où il enseigna dès 1563 la philosophie et inaugura en 1565 celui de la théologie, qu'il continuera jusqu'en 1575. Il y rénova profondément l'enseignement de la théologie à la faveur d'un retour vers les sources positives de la théologie, l'Ecriture et les Pères, et s'imposa rapidement comme un grand rénovateur de la tradition exégétique, et inaugure à ce titre une tradition que poursuivront au sein de la Compagnie Roberto Bellarmino et puis surtout Denys Petau. Dès le début de son séjour en France, il fut confronté aux luttes de l'Eglise catholique contre le calvinisme. En 1570, il mène une mission dans le Poitou, et en 1572, après la Saint-Barthélémy, il est mêlé aux conférences qui amènent la conversion passagère de Henri de Navarre, le futur Henri IV. La même année, il est à Sedan pour essayer de ramener au catholicisme la duchesse de Bouillon et organisa une grande controverse avec les pasteurs calvinistes. Le succès des cours professés au Collège de Clermont (il y fut rapidement rejoint par Juan de Mariana) provoquèrent de nombreux incidents avec les théologiens séculiers de l'université de Paris qui jalousaient le succès des Espagnols. Il partit en retraite à Bourges en 1576, ce qui lui donna l'occasion de rédiger ses Commentaires sur les Evangiles. Nommé en 1578 visiteur de la Province de France, il parcourut les diverses villes où la Compagnie avait des établissements, à commencer par Pont-à-Mousson, où il séjourna en 1578, où il contribua à l'organisation des études littéraires et théologiques dans cette jeune université. Rentré à Bourges en 1580, il fut délégué à la congrégation générale réunie à Rome en février 1581 et qui élut comme général Claudio Aquaviva. Ce dernier retint Maldonado à Rome, et il fut agrégé par Grégoire XIII à la commission chargée de réviser le texte des Septante, et en même temps, il mettait une dernière main à son commentaire sur les Evangiles. Il mourut subitement en 1583, n'ayant rien publié de son vivant, et laissant toute son oeuvre considérable à des éditeurs posthumes.


Bibliographie

  • Reinhardt, Klaus, Bibelkommentare spanischer Autoren (1500-1700), vol. II, Madrid : CSIC, 1999, 9-19
  • Tellechea Idígoras, José Ignacio, S.J., La Inmaculada Concepción en la controversia del padre Maldonado con la Sorbona, Vitoria : Ed. del Seminario, 1958
  • Prat, Jean-Marie, Maldonat et l'Université de Paris au XVIe siècle, Paris : Julien, Lanier & Cie, 1856
  • Martin, Eugène, L’université de Pont-à-Mousson (1572-1768), Paris - Nancy, 1891
  • Galdós, Romualdo (ed.), Miscellanea de Maldonato anno ab eius nativitate quater centenario (1534?-1934), Madrid : CSIC, 1947
  • Legros, Alain, "Montaigne et Maldonat", Montaigne Studies 13 (2001), 65-98
  • Sclafert, Clément, "Montaigne et Maldonat", Bulletin de littérature ecclésiastique (1951), 65-93, 129-146
  • Aymonier, C., "Un ami de Montaigne, le jésuite Maldonat", Revue historique de Bordeaux et du Département de la Gironde 28 (1935), 5-25
  • Céard, Jean, "De l'hérésie à l'athéisme : la notion d'hérésie selon le jésuite Maldonat", in Aspects du libertinisme au XVIe siècle. Actes du colloque international de Sommières, Paris, 1974, 59-71
  • Schmitt, Paul, La réforme catholique. Le combat de Maldonat (1534-1583), Paris, 1985

Manuscrits
  • Maldonado, Juan, S.J., Commentarii in quatuor Evangelistas (s. XVI), Roma AHSI, 2 vols (en partie autographe, en partie copie corrigée par Maldonado)
  • Maldonado, Juan, S.J., Compendium in quatuor Evangelistas (s. XVI), Marseille BM, Ms. 48, f. 1-360
  • Maldonado, Juan, S.J., Commentarii in quatuor Evangelistas (cop. 1567), Sankt Gallen, Stiftsbibliothek, Ms. 1122

Oeuvres imprimées
  • Maldonado, Juan, S.J., Commentarii in quatuor evangelistas, Pont-à-Mousson, 1596-97 (nombreuses rééditions)
  • Maldonado, Juan, S.J., Commentarii in prophetas IV: Jeremiam, Ezechielem, Baruch et Danielem. Accessit exposition Psalmi CIX et Epistola de collatione Sedanensi cum Calvinianis, Paris, sumptibus Horacii Cardo, bibliopolae Lugdunensis, per Claudium Morellum, 1610; Tournon, sumptibus H. Cardon, 1611; Mainz, sumptibus Io. Kinckes, excudebat Reinhardus Eltz, 1611

Traductions
  • Maldonado, Juan, S.J., Exhortación a las buenas letras contra la turba de los gramáticos, estudio preliminar de Eugenio Asensio ; edición, traducción y notas de Juan F. Alcina Rovira ; con la colaboración del Seminario de Literatura Medieval y Humanística de la Universidad Autónoma de Barcelona, Salamanca : Universidad Pontificia, 1980
  • Maldonado, Juan, S.J., Paraenesis ad litteras, edición y traducción del latín por Juan Alcina Rovira, estudio crítico por Eugenio Asensio, Madrid : Fundación Universitaria Española, 1980

 

 

 1236/2242 résultats | 1233  1234  1235  1236  1237  1238  1239  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z