Ordre religieux
 1323/2242 résultats | 1320  1321  1322  1323  1324  1325  1326  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

McCaghwell (Cavellus), Hugh

Ordre religieux : O.F.M. Obs.

Lieux d'activité : Louvain, Rome


Notice biographique
: (County Down 1571 - Rome 22.IX.1626), lat. Cavellus, parfois aussi orthographié McCaughwell. D'origine irlandaise, il reçut l'habit franciscain au grand couvent de Salamanque. Après y avoir fait ses études, notamment sous la direction du scotiste espagnol Francisco de Herrera, il fut envoyé à Louvain au nouveau Saint Anthony's College, où il contribue à l'établissement d'une solide culture scolastique autour de Florence Conry. Il en est le Gardien pendant plusieurs années et y enseigne la théologie. Il est ensuite (1623) appelé à Rome au couvent de Sainte Marie d'Ara-Coeli. Il est nommé Définiteur général de son ordre en 1624, puis à la mort de Peter Lombard, il est nommé par le pape Urbain VIII archevêque d'Armagh en Irlande pour lui succéder - mais la mort le surprend à Rome avant qu'il ne puisse prendre ses fonctions. Parmi ses oeuvres, en 1618, il compose un traité sur la pénintence en langue irlandaise, dans le cadre de l'effort général des franciscains exilés de sauvegarder la langue (Sgáthán Shacramuinte na hAithridhe, Louvain 1618). Glossateur et commentateur scotiste, il publie un commentaire en 1621 dont le texte est ensuite repris dans la célèbre édition de Luke Wadding des oeuvres de Scot (avec ceux de Lychetus et Hickey). Il est également l'auteur d'une vie de Scot. Il est finalement nommé archevêque d'Armagh et primat d'Irlande, mais meurt avant d'avoir pris possession de son siège. McCaghwell a aussi été actif en politique, comme tous les Irlandais exilés de son temps. Alors que Florence Conry rejetait totalement les prétentions de Jacques Ier, McCaghwell semble avoir adopté une attitude plus conciliante, notamment suite à la mort de Hugh O'Neill en 1616. Comme Conry, il est un ardent défenseur du projet d'invasion espagnole.


Bibliographie

  • Giblin, Cathaldus, O.F.M., «Hugh McCaghwell, O.F.M., Archbishop of Armagh (+1626): Aspects of His Life», dans: Dún Mhuire, Killiney, 1945-95 : léann agus seanchas, Lynch, Anthony, O.F.M.; Millett, Benignus, O.F.M. (éds), Dublin : Lilliput, 1995, 63-94
  • MacCraith, Mícheál, «The Political and Religious Thought of Florence Conry and Hugh McCaughwell», dans: The Origins of Sectarianism in Early Modern Ireland, Ford, John; McCafferty, John (éds), Cambridge : Cambridge University Press, 2005, 183-202
  • Paquot, Jean-Noël, Mémoires pour servir à l'histoire littéraire des dix-sept Provinces des Pays-Bas, de la Principauté de Liège et quelques contrées voisines, vol. XVI, Louvain, 1769, 298-304
  • Dominique de Caylus, O.F.M.Cap., Merveilleux épanouissement de l'école scotiste au XVIIe siècle, Paris : s.n., 1910, 30-31

Oeuvres imprimées
  • McCaghwell, Hugh, O.F.M., Quaestiones subtilissimae in primum et secundum Sententiarum, Anvers, 1621

Thèses
  • McCaghwell, Hugh, O.F.M. [praes.]; Barnewall, John, O.F.M. [def.], Theses de universa theologia ad mentem Doctoris Subtilis (Saint Anthony's College, Louvain, 13.XI.1620), Louvain, Bernardinus Masius, 1620, 20 p. [Killiney, Franciscan Library, XP 86.1-12]

 

 

 1323/2242 résultats | 1320  1321  1322  1323  1324  1325  1326  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z