Ordre religieux
 1206/2242 résultats | 1203  1204  1205  1206  1207  1208  1209  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Lugo, Juan de

Ordre religieux : S.J.

Lieux d'activité : Medina del Campo, Salamanque, Valladolid, Rome


Notice biographique
: (Madrid 1583 - Rome 1660). Il étudia la grammaire, la rhétorique et les belles-lettres à Séville. En 1599, il commence à étudier à Salamanque (en compagnie de son frère Francisco de Lugo) le droit canon, et entre dans la Compagnie. Il enseigne alors dans différents collèges jésuites, d'abord la philosophie un an à Monforte de Lemos, un an à Medina del Campo et ensuite trois ans à Leon (1613-15). Il passe ensuite à l'enseignement de la théologie à Valladolid et à Salamanque (1615-21), puis il est appelé au Collège Romain, où il enseigna jusqu'en 1643, année à laquelle il fut nommé cardinal. A ce titre, les jésuites belges tentèrent de le gagner à leur cause lors de la polémique contre l'Augustinus de Jansénius. Il ne fit toutefois paspartie de la commission qui condamna l'œuvre de Jansénius. Sa théologie spéculative est fort autonome. Ses Opera Omnia ont été rééditées au XIXème siècle (éd. J.B. Fournials, Paris, 1868-69). On retiendra surtout ses Disputationes scholasticae et morales, ainsi que d'un important De iustitia et iure, fortement influencé par Luis de Molina. Il composa également un traité De la composición del continuo. Il s'attaqua violemment à la nécessité morale de la théologie sévillane. Juan de Lugo est également à l'origine de l'introduction de la quinine (connue à l'époque sous le nom de Cortex peruvianus) comme traitement médical en Espagne.


Bibliographie

  • J. del Arco, "La formación del continuo según el Cardenal Juan de Lugo", Estudios Eclesiásticos 11 (1932), 382-400; & F. Alcañiz, De autografo Tractatus inediti Card. Ioannis de Lugo "De Anima" (Madrid, 1936); & Gabriel Brinkman, The Social Thought of Juan de Lugo (Washington, 1957); & Adolfo F. Díaz-Nava, El principio de totalidad según la doctrina del Cardenal Lugo (Santander, 1960); & Adolfo F. Díaz-Nava, "El dominio según la doctrina del Cardenal Lugo (1583-1660)", Estudios Eclesiásticos 36 (1961), 35-55; & Carlos Baciero, "Juan de Lugo y su autógrafo inédito de Filosofía", Miscelanea Comillense 45-46 (1966), 169-211; 47-48 (1966), 407-433; & Estanislao Olivares, "Juan de Lugo (1583-1660): Datos biográficos, sus escritos, estudios sobre su doctrina y bibliografía", Archivo Teológico Granadino, 47 (1984), 5-129.
  • Lavenia, Vincenzo, «Fraus et cautela. Théologie morale et fiscalité au début des Temps Modernes», in : Boarini, Serge (éd.), La casuistique classique : genèse, formes, devenir, Saint-Etienne, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2009, 43-57 (56-57)

Manuscrits
  • Tractatus de Deo uno et trino, incl. De visione Dei ; De scientia Dei ; De voluntate Dei, De praedestinatione ; De processionibus divinis (Collège Romain, ca. 1624), Salamanca BU, Ms. 2764, 628 p.
  • "Quomodo possit explicari compositio continui ex solis indivisibilibus finitis iuxta sententiam recentiorum philosophorum. Bibl. Casanatensis, Roma, Ms. 907, fol. 116-142", éd. in Archivo Teológico Granadino, 47 (1984), 165-191.

Oeuvres imprimées
  • Lugo, Juan de, Disputationes scholasticae de incarnatione dominica, Lugduni, 1633
  • Disputationes scholasticae, et morales, de sacramentis in genere, de venerabili eucharistiae sacramento et de sacrosancto missae sacrificio (Lyon, 1636; Lyon, 1644).
  • Disputationes scholasticae et morales de virtute et sacramento poenitentiae. Item de suffragiis et indulgentiis. Opus confessariis omnibus maxime utile et perquam necessarium (Lyon, 1638; Lyon, 1666).
  • Disputationes de iustitia et iure tomus primus / tomus secundus (Lyon, 1642).
  • Disputationes scholasticae, et morales de virtute fidei divinae (Lyon, 1646).
  • Responsorum moralium libri sex (Lyon, 1651).

 

 

 1206/2242 résultats | 1203  1204  1205  1206  1207  1208  1209  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z