Ordre religieux
 1166/2242 résultats | 1163  1164  1165  1166  1167  1168  1169  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Lherminier, Nicolas

Lieux d'activité : Paris


Notice biographique
: *14.XI.1657 Saint-Ulphace (Le Mans), +Paris 9.V.1735. Enteprend ses études au Mans, puis les poursuit à Paris. Docteur en théologie à Paris en 1689, professeur de théologie jusqu'en 1707. Il est ensuite appelé dans son diocèse par l'évêque du Mans, Montenard de Tressan, qui le nomme chanoine théologal puis archidiacre. En 1723, durant la vacance du siège, il administre le diocèse et - proche du parti janséniste - engage le chapitre contre la bulle Unigenitus. En 1725, il revient à Paris, où il séjourne jusqu'à sa mort. Lherminier a publié un important manuel de théologie scolastique, une Summa en 7 volumes, qui reçoit d'importantes recensions du Journal de Trévoux. Le P. Colonia (dans son Dictionnaire des Livres Jansénistes) qualifie Lherminier de "jansénisme radouci, un demi-jansénisme, qui n'en est que plus dangereux". Dans son traité sur Dieu, il prend parti contre les démonstrations thomistes de la preuve de l'existence de Dieu ; pour la description des attributs, il admet la théorie scotiste d'une distinction formelle (voir Lettre d'un docteur de Sorbonne à un jeune abbé).


Bibliographie

  • DThC IX/1 (1926), 504 (J. Carreyre).

Oeuvres imprimées
  • Tractatus de attributis Dei, de SS. Trinitate et de angelis, s.l., 1700.
  • Summa theologiae ad usum scholarum accomodata, 7 vols, Paris, 1701-1711 [recensions dans le Journal de Trévoux, mai 1701, 28-34; Journal des Savants, 8 mai 1702, 287-20 6 juillet 1704, 333-338.
  • Lettre d'un docteur de Sorbonne à un jeune abbé, Paris, 1704.

 

 

 1166/2242 résultats | 1163  1164  1165  1166  1167  1168  1169  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z