Ordre religieux
 1026/2242 résultats | 1023  1024  1025  1026  1027  1028  1029  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Janson (Jansonius), Jacques

Lieux d'activité : Louvain


Notice biographique
: (Amsterdam 1547 - Louvain 1625). Lat. Jacobus Jansonius, aussi parfois dans certains textes Janssen. Théologien augustinien de Louvain, traditionnellement considéré comme le fils spirituel de Baius le père spirituel de Jansénius. Issu d'une famille modeste de pêcheurs d'Amsterdam, il part faire ses études à Louvain dès 1557, fait ses études au Collège du Porc, puis (1563-1575) au Collège du Pape, dirigé alors pas Baius, lequel encourrut en 1567 une condamnation romaine. Reçu docteur en théologie en 1680, il succède plus tard à Baius comme président du Collège du Pape (1589-1625). En 1598, il devient professeur royal, chargé d'un cours d'Ecriture Sainte, puis en 1614 vice-chancellier de l'Université. Lors de sa formation théologique, il écoute les doctrines augustiniennes inspirées de Jean Driedo. Il collabora à la nouvelle édition critique des Oeuvres de saint Augustin que les Louvanistes préparent de 1570 à 1576. Il embrasse la doctrine augustinienne de la grâce efficace et de la prédestination gratuite. Il est l'auteur d'un Tractatus de justificatione (Ms.). Lors de l'apparition du "molinisme", notamment à travers l'enseignement du jésuite Léonard Lessius, avec lequel il entretint à l'origine de bonnes relations. Mais surtout après que ce dernier dénonça vingt propositions de Jansonius à Rome, il prit une position clairement anti-moliniste. C'est lui qui présida à la Censure contre 21 propositions de Lessius en 1587. Il entretint également des contacts avec le jeune Robert Bellarmin, alors à Louvain. En 1604, Jansénius, ayant terminé ses études au Collège du Porc, vient loger chez Jansonius au Collège du Pape pour y commencer sa théologie et y suit ses cours. Il composa également un Exposé sur l'Evangile de Saint Jean (1630), témoignage d'un "augustinisme moins théologique qu'ascétique et mystique" (L. Ceyssens). Il est enterré aux côtés de Baius à la chapelle du Collège du Pape.


Autres sources

  • Jansonius, Jacob, Approbatio (s.d.), in : Lens (Lenseus), Jean de, De Verbo Dei non scripto, seu traditionibus ecclesiasticis contra scholasticam Antonii Sadeelis De Verbo Dei scripto disputationem libri III, Anvers, ex officina plantiniana, apud viduam & Ioannem Moretum, 1591

Bibliographie
  • Ceyssens, Lucien, "Autour de Jacques Jansonius, professeur à Louvain 1547-1625", Augustiana 22 (1972), 358-397.
  • Ceyssens, Lucien, "Jacques Jansonius et l'augustinisme à Louvain", in M. Lamberigts (éd.), L'augustinisme à l'ancienne faculté de Théologie de Louvain (Leuven, 1994), 283-298.

Manuscrits
  • Jansonius, Jacques, Dictata in omnes epistolas beati Pauli apostoli (Université de Louvain, septembre-décembre 1607), pos. Philippe Surhon (OSB), Cambrai BM, Ms. 448, 785 p. (le catalogue donne pour nom d'auteur "Jacobus Janssenius", sans doute une confusion)

 

 

 1026/2242 résultats | 1023  1024  1025  1026  1027  1028  1029  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z