Ordre religieux
 597/2242 résultats | 594  595  596  597  598  599  600  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Dreier, Christian

Lieux d'activité : Königsberg


Notice biographique
: (Stettin 1610-Königsberg 1688). Théologien et philosophe protestant allemand, commentateur d'Aristote, et l'un des principaux représentants de la tendance calixtienne. Il commença par des études de droit à Iéna (maîtrise en 1631), puis poursuivit des études de philosophie et de théologie à Wittenberg, notamment auprès de Jakob Martini, ainsi qu'à Rostock et à Copenhague. En 1638, il arrive à Königsberg, où enseignait à l'époque Abraham Calov, et il y enseigna pendant deux ans l'histoire et la philosophie, apparemment sans grand succès. En 1644, Dreier y obtient le doctorat en théologie, et commence à y enseigner cette discipline la même année. En 1645, il participe avec Georg Calixt et Abraham Calov aux discussions théologiques de Torun (colloquium charitativum Thoruniense), initiées par le roi de Pologne Ladislas IV (1632-1648) afin de réunier des représentants de l'église catholique et des églises réformées. Au niveau théologique, Dreier était très proche des positions de Georg Calixt, qu'il défendait dans une série d'écrits de polémique. En 1648 il est nommé prédicateur de la cour, en 1652 membre du Consistoire et professeur ordinaire, puis en 1657 professor primarius. Au niveau philosophique, Dreier se caractérise surtout par une sorte de fondamentalisme aristotélicien, assez unique en son siècle, tant contre les systèmes scolastiques que contre les philosophies nouvelles.


Autres sources

  • Johann Mauckisch, Syncretistisches Glaubens-Hincken, Welches ... Christian Dreier ... In 2. deutschen Predigten vom H. Abendmal hat sehen lassen (Leipzig, 1664)

Bibliographie
  • Theodor Moldaenke, Christian Dreier und der synkretistische Streit im Herzogtum Preußen (Königsberg, 1909). & Max Wundt, Schulmetaphysik, 137-139 ; & Max Wundt, Schulphilosophie, 118-120; & Ulrich Gottfried Leinsle, Reformversuche protestantischer Metaphysik im Zeitalter des Rationalismus (Augsburg, 1988), 127-139.

Oeuvres imprimées
  • Sapientia seu Philosophia prima ex Aristotele et optimis antiquis Graecis praesertim commentatoribus Methodo scientifica conscripta et XX disputationibus in Academia Regiomontana in usum discentium publice proposita (Königsberg, 1644).
  • De certitudine, in Dialectica Regiomontana, hoc est Compendium Topicorum Aristotelis, ed. J.E. Bussmann (Hemstedt, 1680).

 

 

 597/2242 résultats | 594  595  596  597  598  599  600  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z