Ordre religieux
 414/2242 résultats | 411  412  413  414  415  416  417  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Charles de l'Assomption

Ordre religieux : O.C.D.

Lieux d'activité : Douai


Notice biographique
: (Saint-Ghislain 1625-Douai 1686) Religieux carme du Nord de la France assez remuant, de son vrai nom Charles de Bryas, qui utilisa le pseudonyme de Germanus Philalethes Eupistinus. Il se destinait aux armes, mais la mort de son oncle, le Marquis de Molenghien, le fit entrer chez les carmes. Il prononça ses voeux à Douai en 1654 et fut ordonné prêtre en 1625. Il enseigna alors longtemps la théologie à Douai, fut prieur du couvent de cete ville, définiteur et deux fois provincial. Il publia ses premiers ouvrages sous le pseudonyme de Germanus Philalethes Eupistinus: Auctoritas contra praedeterminationem physicam pro scientia media cum brevi historia complectente ortum, pugnas et palmas ejusdem scientiae mediae, inter acres viginti annorum impugnationes feliciter propugnatae (Douai, 1669); Scientia media ad examen revocata (1670); Thomistarum triumphus, is est, SS. Augustini et Thomae, gemini Ecclesiae solis, summa concordia circa scientiam mediam, naturam puram aut duplicem Dei amorem, libertatem, contritionem et probabilitatem (Douai, 1670, éd. augm. 1672). Ce dernier ouvrage suscita une vive controverse, fut attaqué par le dominicain Jérôme Henneguier sous le nom de Philalethes Consentanus. Le tome III de l'ouvrage (Douai 1673) est une riposte au jésuite Fourmestraux (Douai, 1674). Les deux premiers volumes ont été déférés devant l'index, mais non condamnés. Il écrivit encore Thomistarum triumphus in perpetuum firmatus, adversum injustam recentis molinistae defensionem (Douai, 1674); De libertate et contritione (Douai, 1671); Funiculus triplex, quo necessitas angelici luminis D. Thomae ad veram S. Augustini intelligentiam insolubiliter stringitur adversus Baium, Molinam et Jansenium (Cambrai, 1675), et encore un Pentalogus diaphoricus, sive quinque differentiarum rationes ex quibus verum judicatur de dilatione absolutionis ad mentem gemini Ecclesiae solis SS. Augustini et Thomae, oblatus ad examen SS. papae Innocentii XI (1678), qui fut condamné au feu par le général de l'Ordre, Emmanuel de Jésus, et inscrit à l'index donec corrigetur, car l'auteur y enseignait qu'un pénitent qui accusait chaque semaine les mêmes péchés, devait être absous. Charles de l'Assomption fut ainsi réputé comme étant un moraliste un peu trop large, et fut à ce titre réfuté par le carme Henri de Saint Ignace. Il polémiqua également sur les délais de l'absolution avec l'évêque de Tournai.


Bibliographie

  • Martial de Saint-Jean-Baptiste, Bibliotheca Scriptorum utriusque congregationis et sexus carmelitarum discalceatorum (Bordeaux, 1730), 66-71; Daniel de la Vierge-Marie, Speculum carmelitarum (Anvers, 1680), II, 1129; Cosme de Villiers, Bibliotheca carmelitarum (Orléans, 1752), I, 311-312, 556-558; Biographie Nationale Belge III (Bruxelles, 1872), 138-140; E. Mangenot in DThC II (1905), 2272-2274.

Oeuvres imprimées
  • Scientia media ad examen revocata, Douai, Jean Patté, 1671 [Köln USB; Leuven GBIB].
  • De libertate et contritione SS. Augustini et Thomae gemini ecclesiae solis tutissima et inconcussa dogmata, Douai, B. Beller, 1671 [Köln USB; Leuven GBIB].
  • Thomistarum triumphus id est Sanctorum Augustini et Thomae gemini ecclesiae solis summa concordia, I. De scientiâ mediâ, II. De naturâ purâ, seu duplici Dei amore, III. De libertate, IV. De contritione, V. De probabilitate, Douai, Balthasar Beller, 1672-1674 [Leuven GBIB; Toulouse OP].
  • Funiculus triplex, quo necessitas angelici luminis D. Thomae ad veram S. Augustini intellegentiam insolubiliter stringitur, Baius, Molina, Jansenius, Cambrai, Gaspar Mairesse, 1675 [Leuven GBIB; Paris BNF].
  • Pentalogus diaphoricus, sive Quinque differentiarum rationes, ex quibus verum judicatur de dilatione absolutionis, ad mentem gemini ecclesiae solis SS. Augustini et Thomae, oblatus ad examen S. D. N. Innocentio XI, s.l.s.d. .[Köln USB; Paris BNF].
  • Eclaircissement touchant l'usage de l'absolution des consuetudinairs et recidives selon S. Thomas le soleil de l'Eglise, et l'ange de l'Ecole. Avec trois regles pour la frequente communion contenues au dernier chapitre,Lille, François Fievet, 1682 [Leuven GBIB; München UB].
  • Complainte a Jesus-Christ, redempteur de tous les pecheurs, penitens & impenitens, contre les rigoristes qui retirent les hommes de la confession, Liège, Arnould Bronckart, 1683 [Leuven GBIB; Paris BNF].
  • Défence de la pratique commune de l'Eglise, présentée au Roy contre la nouveauté des rigoristes sur l'usage de l'absolution, Cambrai, Gaspar Mairesse, 1684 [Paris BNF].
  • Explication donnée à Monseigneur l'illustrissime et révérendissime évêque de Tournay, par le F. Charles de l'Assomption (Charles de Brias)... pour lui rendre raison de sa doctrine de l'usage de l'absolution des pécheurs d'habitude, contre la pratique des rigoristes qui retirent les pécheurs de la confession, s.l..s.d.[Paris BNF].

 

 

 414/2242 résultats | 411  412  413  414  415  416  417  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z