Ordre religieux
 337/2242 résultats | 334  335  336  337  338  339  340  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Campoverde, Juan de

de

Ordre religieux : S.J.

Lieux d'activité : Tolède, Plasencia, Alcalá, Madrid


Notice biographique
: (Tolède 12.X.1658-Madrid 12.II.1737). Juan de Campoverde est entré dans la Province de Tolède de la Compagnie de Jésus le 1er avril 1673 et fit la profession des quatre vœux le 2 février 1692. Il étudia la grammaire au Collège Impérial de Madrid puis la philosophie à Alcalá, où il fut notamment l'élève de Francisco Ignacio Peinado. Il commença par enseigner la philosophie au collège d'Alcalá, puis se doctorat en théologie à l'Université de Sigüenza, qui entretenait des liens étroits avec celle d'Alcalá, et enseigna ensuite la théologie morale aux collèges de Plasencia et de Tolède. Il fut finalement rappelé à Alcalá en 1705 pour succéder à Juan Marín sur la chaire de vêpres des Jésuites à l'Université, avant de passer à celle de prime trois ans plus tard et sur laquelle il enseigna jusqu'en 1714. Dans les deux cas, c'est Francisco Sancho Granado qui lui succédat. Il quitta alors Alcalá pour Madrid, où il intégra le Collège Impérial, où il continua à enseigner la théologie scolastique et dont il devint également recteur. Il occupa également d'importantes fonctions ecclésiastiques : préposé de la Casa Profesa de Madrid, examinateur synodal de l'archevêché de Tolède, et théologien de la Real Junta de la Concepción, il se lança à la fin de sa vie dans une polémique enflammée pour affirmer le primat de son diocèse. Il mourut au Collège Impérial le 12 février 1737.


Bibliographie

  • P.F. Grande, Sobre la vida y virtudes del Padre Doctor Juan de Campoverde y P. Manuel Antonio de Frías y P. Joaquín Blanco (Madrid, 1736), 16 p. & Uriarte / Lecina II, 75-77; & Díaz Díaz II, 88-89 ; & Ceñal 1959, 62, 72 ; & Gutiérrez/Ballesteros (1998), 76.

Manuscrits
  • Quaestiones aliquae philosophicae (Colegio de Alcalá, 1690-91), 294 f., Madrid BRAH, Ms. 9/2895 [Uriarte / Lecina II, 76, n° A ; Ceñal 1959, n° 8 ; Díaz Díaz II, n° 1459 ; Schmutz 2003].

Oeuvres imprimées
  • Tractatus de Incarnatione Verbi Divini. Divisus in tres tomos. Tomo primus, Alcalá, 1711; Tomus secundus, Alcalá, 1712; Tomus tertius, Alcalá, 1712.
  • [pseud. Nicasio Sevillano], Defensa christiana, política y verdadera de la primacía de las Españas, que goza la Santa Iglesia de Toledo, contra un Manifiesto, que con título de Memorial al Rey, ha publicado la Santa Iglesia de Sevilla, Madrid, 1726.
  • [pseud. Nicasio Sevillano], <Primatus Hispaniarum vindicatus, sive defensio Primatus Ecclesiae Toletanae adversus momoriale Ecclesia Hispalensis, in tres partes divisa, Roma, 1729.

 

 

 337/2242 résultats | 334  335  336  337  338  339  340  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z