Ordre religieux
 309/2242 résultats | 306  307  308  309  310  311  312  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Busembaum, Hermann

Ordre religieux : S.J.

Lieux d'activité : Münster, Hildesheim


Notice biographique
: (Nottelen/Wesphalie 1600-Münster 1668), aussi Busenbaum. Théologien moral jésuite allemand. Entré dans la Compagnie en 1619, il enseigna les humanités, la philosophie, la théologie dogmatique et morale et gouverna comme recteur les collèges de Münster et de Hildesheim. Il fut également le confesseur et conseiller de Bernard-Christophe de Galen, prince-évêque de Münster, un diocèse fortement marqué par les troubles anabaptistes du siècle précédent. Il composa l'un des plus célèbres traités de théologie morale de son temps, sa Medulla, qui connut une quarantaine d'éditions différentes du vivant de son auteur, et encore au moins 150 autres après sa mort (entre 1670 et 1770) : ce n'est pas un cours théorique de théologie morale, mais une oeuvre de pratique, un recueil de cas usuels, avec leurs solutions brièvement déduites d'un exposé général des principes et du sentiment des principaux moralistes. L'ouvrage fut rapidement réputé très "laxiste" et fut au coeur des polémiques morales au sein du catholicisme des XVIIe et XVIIIe siècles. En 1757 et en 1762, le Parlement de Paris jugea encore bon de condamner le livre comme contenant une doctrine attentatoire à l'autorité et à la sûreté des rois ("Ad defensionem vitae et integratis membrorum, licet etiam filio et religioso et subdito se tueri, si opus sit, cum occisione, contra ipsum parentem, abbatem, Principem, nisi forte propter mortem huius secutura essent nimis magna incommoda, ut bella", lib. III, tr. IV, c. 1, dub. 3). Voltaire, dans son Traité sur la tolérance (1763), se souvient encore de lui en écrivant : "le jésuite Busembaum, commenté par le jésuite Lacroix, dit "qu’il est permis de tuer un prince excommunié par le pape, dans quelque pays qu’on trouve ce prince, parce que l’univers appartient au pape, et que celui qui accepte cette commission fait une oeuvre charitable". C’est cette proposition, inventèe dans les petites-maisons de l’enfer, qui a le plus soulevé toute la France contre les jésuites. On leur a reproché alors plus que jamais ce dogme, si souvent enseigné par eux, et si souvent désavoué. Ils ont cru se justifier on montrant à peu prés les mêmes décisions dans saint Thomas et dans plusieurs jacobins."


Bibliographie

  • DThC II, 1266-1268.

Oeuvres imprimées
  • Medulla theologiae moralis facili ac perspicua methodo resolvens casus conscientiae ex veris probatisque authoribus concinnata, paenitentibus aeque ac confessariis utilis [1.] Münster, 1650 (editio princeps) [2.] editio tertia ab auctore recognita, Münster, Bernhard Raesfeld, 1653 [Leuven GBIB]. [3.] editio ultima ab auctore recognita, Lille, Ignace & Nicolas de la Rache, 1654 [Leuven GBIB]. [4.] editio quarta, ab auctore recognita, Münster, Bernhard Raesfeld, 1656 [Leuven GBIB]. [5.] editio septima, Genova, B. Guaschi, 1656 [Paris BNF]. [6.] editio novissima, Paris, S. Huré, 1657 [Paris BNF]. [7.] editio quinta recognita et emendatior, Bruxelles, J. Monmart, 1658 [Leuven Abdij Park; Paris BNF]. [8.] editio 23a, Paris, Jean Henault, 1669 [Paris BNF]. [9.] Antwerpen, Hieronymus & J. B. Verdussen, 1671 [Leuven Abdij Park]. [10.] Liège, Jean Mottet, 1671 [Leuven GBIB]. [11.] Lyon, François Comba, 1676 [Leuven GBIB]. [12.] Antwerpen, apud viduam I. B. Verdussen & I. B. Verdussen, 1695 [Leuven GBIB]. [13.] Antwerpen, Jan Baptist Verdussen, 1730 [Leuven GBIB]. [14.] Padova, ex Typographia Seminarii, Giovanni Manfrè, 1746 [La Neuville-en-Hez BAB]. [15.] Roma, typis Congregationis de Propaganda fide, 1844, 2 vols. [Paris BNF]. [16.] Tournai, Casterman, 1863, 2 vols [Leuven GBIB].

 

 

 309/2242 résultats | 306  307  308  309  310  311  312  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z