Ordre religieux
 257/2242 résultats | 254  255  256  257  258  259  260  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Bouhours, Dominique

Ordre religieux : S.J.

Lieux d'activité : Tours (collège jésuite), Paris (Collège de Clermont)


Notice biographique
: *Paris 1628, †1702. Homme de lettre jésuite français du XVIIe siècle. Entré dans la Compagnie de Jésus en 1644, il fit sa période probatoire à Rouen. Enseigne les humanités au Collège de Clermont (Paris), puis la rhétorique au Collège de Tours, avant d’être chargé d’éducation des fils du Duc de Longueville, le marquis de Seignelay (fils de Colbert) et de la marquise de Lambert. Il n’a pas a eu une carrière de scolastique, mais plutôt de « jésuite mondain », fréquentant le monde séculier, notamment les cercles de Madame de Sévigné et de Madame de Lafayette. Il commence à se faire connaître par des écrits sur la langue française et la rhétorique («Doutes sur la langue française», 1674) dans la tradition de Vaugelas. Il développa ses réflexions dans un sens plus philosophique dans son traité «La manière de bien penser dans les ouvrages d’esprit» (1687), une œuvre originale dans laquelle Bouhours réfléchit sur les modes d’expression des philosophes. En théologie, Bouhours s’illustre en particulier dans la querelle anti-janséniste : il est attaqué très tôt par Nicole (dans les «Essais de morale»), puis il critique les technique de traduction de la Bible de Port-Royal (1668) ainsi que de l’Imitation de Jésus-Christ par Le Maistre de Sacy (1688). Il reproche aux jansénistes un langage trop métaphorique ou figuratif dans leurs traductions. Il est également intervenu dans la querelle du péché philosophique (1690) contre les accusations jansénistes, en réagissant contre l'écrit d'Arnauld "Nouvelle hérésie dans la morale dénoncée au pape, aux évêques, aux princes et aux magistrats".


Bibliographie

  • Doncieux, G., Un jésuite homme de lettres au XVIIe siècle, le P. Bouhours, Paris, 1886
  • Rosset, Th., Entretiens, doutes, critiques et remarques du P. Bouhours sur la langue française, Grenoble, 1908
  • Cronk, Nicholas, The Classical Sublime : French Neoclassicism and the Language of Literature, Charlottesville, 2002
  • Siouffi, Gilles, «Bouhours, Dominique (1628-1702)», in : Dictionary of Seventeenth Century French Philosophers, ed. Luc Foisneau, London – New York, Thoemmes – Continuum, 2008, vol. I, 190-192

Oeuvres imprimées
  • Anonyme [Bouhours, Dominique], Lettre à un Seigneur de la Cour, ou Réponse au libelle intitulé Récrimination des Jésuites, Paris, chez la Veuve de Sébastien Mabre-Cramoisy, 1690 [Paris, Bibl. Schmutziana]
  • Anonyme [Bouhours, Dominique], Sentiment des Jésuites touchant le peché philosophique [Seconde Lettre, Troisième Lettre], Paris, chez la Veuve de Sébastien Mabre-Cramoisy, 1690 [Paris, Bibl. Schmutziana]

 

 

 257/2242 résultats | 254  255  256  257  258  259  260  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z