Ordre religieux
 530/2242 résultats | 527  528  529  530  531  532  533  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

De Benedetti (De Benedictis, Aletino), Giovanni Battista

Ordre religieux : S.J.

Lieux d'activité : Naples (Collegio Massimo dei Gesuiti), Rome


Notice biographique
: *Ostuni 25.I.1641, †Rome 15.V.1706. Lat. «Ioannes Baptista De Benedictis». Important jésuite napolitain de la fin du XVIIe siècle, connu également sous son pseudonyme de Benedetto Aletino, et à ne pas confondre avec le célèbre mathématicien pré-galiléen du même nom. Entré dans la Compagnie de Jésus le 2.II.1658. Professeur de philosophie pendant huit ans, puis professeur de philosophie pendant cinq ans, principalement au Collège de Naples, où il est également nommé Préfet des études. Figure importante de la scène académique napolitaine. Confident du Cardinal Giacomo Cantelmo, archevêque de Naples (1691-1702). Auteur d’une grande «Philosophia peripatetica» publiée en 1688 (et rééditée à Venise, 1723, 1749 ainsi qu’à Valence, Espagne, 1766 – elle contient quatre parties, avec la logique, physique et métaphysique), dans laquelle il s’attaque à la philosophie nouvelle de Descartes et Gassendi, accusés d’atomisme et d’être partisans d’Epicure. Sous le pseudonyme de Aletino, publie en 1694 des «Lettere apologetiche in difesa della teologia scolastica e della filosofia peripatetica» (1694). Ces Lettres provoquèrent la réplique de plusieurs auteurs napolitains favorables à la philosophie nouvelle, notamment l’avocat Costantino Grimaldi (qui compose trois séries de «Rispote», 1699, 1702, 1703, réimprimées et augmentées ensuite en 1725 sous le nom de «Discussioni», mis à l’Index le 23.IX. 1726). De Benedetti, qui séjourne à Rome à la fin de sa vie, répond par une apologie de ses lettres (1703, 1705). Il prend également part à la controverse soulevée par les «Provinciales» de Pascal, et écrit une défense des casuistes («La scimia del Montalto», Graz, 1698, mis à l’index le 14.IX.1701 par décret du Saint-Office). Il publie encore plusieurs autres opuscules anonymes, consacrés notamment à la justification des missions en Chine et sur la question de la tolérance dans les rites chinois.


Autres sources

  • D'Andrea, F., Risposta a favore del Sig. Lionardi Di Capua contro le Lettere apologetiche del P. De Benedictis gesuita, Napoli, Biblioteca Nazionale, Ms. I.D.4

Bibliographie
  • De Benedetti, Giovanni Battista (alias Benedetto Aletino), Lettere apologetiche in difesa della teologia scolastica e della filosofia peripatetica, Napoli, 1694
  • De Liguori, Girolamo, «Nota su Benedetto Aletino e le polemiche anticartesiane a Napoli tra i secoli XVII e XVIII», Rivista di Storia della Filosofia 40/2 (1985), 271-282
  • Giancotti, Emilia, «Les polémiques sur Descartes en Italie», in : Problématique et réception du Discours de la méthode et des Essais, éd. H. Méchoulan, Paris, Vrin, 1988, 293
  • Sommervogel, Bibliothèque, vol. I, 1298-1302
  • DThC II/1 (1905), 644-645 (J. Brucker)
  • Reusch, Der Index, vol. II, 511-512, 607-609

Manuscrits
  • De Benedictis, Giovanni Battista, In Aristotelis libros de ortu & interiu. - In libros Aristotelis de anima (Lupia [?], 1682), Latin manuscript on paper, 29.5 x 15 cms. 8.2 x 6 inches, in the hand of Antonius Lentius in sepia ink. Calligraphic elements to titles, 1 copper engraving by Portio, 252 numbered leaves, 3 blank leaves, leaves 259 to 442, 1 blank leaf. Original vellum over boards. Manuscript title to spine. Manuscrit vendu sur EBAY le 22 novembre 2006, pour la somme de 1125 USD (par le libraire Daniel Good, Lucerne, Suisse). EBAY item 150059772923. Le libraire donne l'indication suivante : Giovanni Battista de Benedictus taught theology and philosophy in Lupia and Naples. The impressive copper engraving bound in represent death of the sinner ("Mors peccatorum pessima").

Oeuvres imprimées
  • De Benedetti (De Benedictis), Giovanni Battista, Philosophia peripatetica tomis quatuor comprehensa, tomus primus : Logica, Venetiis, Ex Typographia Balleoniana, 1749 [Madrid BUC, googlebooks]
  • De Benedetti (De Benedictis), Giovanni Battista, La scimia del Montalto, cioè un libricciuolo intitolato "Apologia in favore de' SS. Padri contra quei, che nelle materie morali fanno dei medesimo poca stima, convinta di falsità da Fr. de Bonis, Graz, 1698

 

 

 530/2242 résultats | 527  528  529  530  531  532  533  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z