Ordre religieux
 771/2242 résultats | 768  769  770  771  772  773  774  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Fuente, Gaspar de la

Ordre religieux : O.F.M. Obs.

Lieux d'activité : Alcalá, Rome


Notice biographique
: (Tolède, v. 1596 - v. 1665), aussi "Gaspar de Lafuente". Franciscain observant espagnol. Entré dans la Province de Castille. Premières études à l'Université d'Alcalá, comme résident du couvent de San Diego ou de Santa Maria (1613-19). Il est ensuite envoyé enseigner la philosophie à San Pietro Montorio (Rome, 1619-22), puis la théologie au nouveau Collège Saint Isidore (1622-25). Il retourne en Espagne, est nommé gardien du couvent d'Alcalá (test. 1638) et professeur de philosophie et de théologie au couvent de San Diego (le titre de son cours de philosophie le mentionne comme "S. Didaci Complutensi Coenobio S. Theologiae Lectoris"), ainsi que préfêt des études. Il réside ensuite au couvent de San Francisco el Grande de Madrid (1635-39), d'abord comme secrétaire du Provincial, puis comme ministre provincial lui-même (1636-39). Il poursuit alors une carrière dans les hautes sphères de l'ordre : le chapitre général de Rome (1639) le nomme secrétaire général de Juan Merinero, autre éminent scotiste issu du couvent d'Alcalá. Au chapitre général de Tolède (1645), il est nommé Définiteur général des observants ultramontains. En 1647, il fait partie de la commission nommée pour compliler l'Arsenal Seráfico (avec Pedro de Alva y Astorga, Pedro de Valvás et Juan Gutiérrez) , une défense de l'Immaculée Conception. En 1653, il est choisi par Philippe IV pour devenir le théologien de l'ambassadeur espagnol à Rome, qui était alors l'observant Pedro de Urbina, archevêque de Valence. Deux ans plus tard, il est à nouveau élu Provincial de Castille (1655-58), et fait à nouveau partie d'une commission en vue de la promotion de l'Immaculée Conception. Durant ces années, il est également impliqué dans des activités inquisitoriales, devenant Censeur et consultant du Saint Office. A la fin de sa vie, Philippe IV voulut le nommer évêque de Vigevano en Lombardie, mais Gaspar de la Fuente refuse l'offre, probablement pour raisons de santé. De son enseignement de jeunesse, on a conservé un bon cours de philosophie scotiste (1631).


Autres sources

  • Fuente, Gaspar de la, Censura (Convento de San Diego, Alcalá, 7.VIII.1638), in: Del Castillo Velasco, Francisco, Subtilissimi Scoti doctorum super tertium sententiarum librum, tomus II De tribus virtutibus theologicis fidei, spei et charitatis, Anvers, apud Petrum Bellerum, 1641
  • Fuente, Gaspar de la, Censura et approbatio (Convento de San Francisco, Madrid, 9 kal. octobris 1651), in : Tapia, Pedro de, Catenae moralis doctrinae tomus primus, de actionibus moralibus et earum principiis in generali, in quinque libros dissectos, Hispali, in Aedibus Archiepiscopalibus excusit Salvator de Cea Tesa, 1654

Oeuvres imprimées
  • Fuente, Gaspar de la, Quaestiones Dialecticae et Physicae ad Mentem Subtilissimi Doctoris Joannis Duns Scoti, Lyon, 1631 [*Paris BFrCap]

 

 

 771/2242 résultats | 768  769  770  771  772  773  774  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z