Ordre religieux
 485/2242 résultats | 482  483  484  485  486  487  488  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Crellius, Fortunatus

Lieux d'activité : Neustadt


Notice biographique
: Théologien protestant du Palatinat, dont on connaît mal la vie. Il a commencé sa formation à l'école de Klagenfurt, où il eut pour maître Andreas Scheier. En 1563, il se rend à Strasbourg pour poursuivre ses études. Il est nommé professeur au Casimirianum à Neustadt an der Haardt (auj. Weinstrasse). Ce collège avait été établi par Jean Casimir, le régent de Frédéric IV (fils de Louis VI) dans le but de propager l'enseignement de la religion réformée, d'où son nom. Entre 1578 et 1584, le Casimirianum s'est imposé comme "le véritable centre intellectuel de la doctrine réformée dans les pays de langue allemande" (S. Kusukawa). Pendant la même époque, il semble avoir voyagé en France. C'est à Neustadt que Crellius publie des manuels de logique dans le but de développer un art d'argumentation susceptible de défendre la religion réformée. L'éditeur Matthäus Harnisch a alors déplacé ses presses de Heidelberg vers Neustadt, et c'est lui qui publie l'Isagoge logica de Crellius. Il semble que le manuel ait été composé à la demande de Hieronymus Zanchi, qui réside alors dans la ville comme pasteur et ajoute une préface à l'ouvrage, dans lequel il vante les mérites de l'oeuvre. Crellius ne semble pas avoir enseigné lui-même, car l'enseignement a été assuré par Zacharias Ursinus et Johannes Jungnitz. Crellius enseignait probablement la philosophie naturelle. En 1584, c'est à la suggestion de Johann Sturm que Crellius compose un commentaire aux Seconds Analytiques, qui s'appuie grandement sur l'oeuvre de Iacoppo Zabarella. En 1587, il publie enfin un commentaire à la Physique d'Aristote. Crellius est également l'auteur de traités de théologie polémique dans lesquels il défend la doctrine calviniste de la présence réelle du Christ contre le jésuite Gregorio de Valencia et Johannes Pape.


Bibliographie

  • Kusukawa, Sachiko, «Uses of Philosophy in Reformation Thought: Melanchthon, Schegk and Crellius», dans: The Medieval Heritage in Early-Modern Metaphysics and Modal Theory, 1400-1700, Friedman, Russell L.; Nielsen, Lauge O. (éds), Dordrecht : Kluwer Academic Publishers, 2003, 143-163 (153-157)

Oeuvres imprimées
  • Crellius, Fortunatus, Ad Joannis Papii provocationem responsio, Neustadt, W. Harnisch, 1583
  • Crellius, Fortunatus, In posteriora Aristotelis analytica commentarii, Neustadt, W. Harnisch, 1584
  • Crellius, Fortunatus, De re eucharistica, cum Gregorio de Valencia, disceptatio, Neustadt, W. Harnisch, 1586
  • Crellius, Fortunatus, In octo acroamaticos Aristotelis libros commentarij et eorundem librorum e Graeco in Latinum per eundem conversio, Neustadt, M. Harnisch, 1587
  • Crellius, Fortunatus, Vindicatio qua responsiones et argumenta pro vera Christi in eucharistia praesentia contra Gregorium de Valencia allata, ab illius criminatione vindicantur, Heidelberg, 1589
  • Crellius, Fortunatus, Isagoge logica, Neustadt, M. Harnisch, 1590 ; Frankfurt/Main, J. Thymius, 1609

 

 

 485/2242 résultats | 482  483  484  485  486  487  488  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z