Ordre religieux
 77/2242 résultats | 74  75  76  77  78  79  80  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Angran, Louis

Lieux d'activité : Paris


Notice biographique
: *Paris 1622, †Vaugirard 1706, issu d’une famille importante de magistrats proche de Port-Royal, et qui entretenait quelque relation de parenté avec les Arnauld. Elevé aux petites écoles de Port-Royal. Licencié en théologie de la Sorbonne (1645), et chanoine de Troyes. En 1653, Louis Angran fait partie de la députation janséniste, porte-parole de quelques évêques français, partie à Rome pour plaider la cause de l’Augustinus. Le célèbre mémorialiste jésuite René Rapin n’hésite pas à l’égratigner en raillant son manque de capacités. A son retour, il renonce à son bénéfice, devient conseiller au parlement de Metz (1661) et épouse Françoise Maréchal (1670).


Autres sources

  • Mandat conféré par les évêques d’Amiens, de Valence, de Grasse, de Châlons et d’Agen à Jacques Brousse, Noël de la Lane et Louis Angran, les deux premiers docteurs, le troisième licencié en théologie de Paris, pour aller conférer avec le Pape au sujet des cinq propositions sur la grâce, extraites par Nicolas Cornet du livre de Jansenius, 1652, Paris BSG, Ms. 1472, f. 1

 

 

 77/2242 résultats | 74  75  76  77  78  79  80  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z