Ordre religieux
 1684/2242 résultats | 1681  1682  1683  1684  1685  1686  1687  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Poza, Juan Bautista

Ordre religieux : S.J.

Lieux d'activité : Alcala, Murcie, Madrid


Notice biographique
: (Bilbao 1588 - Cuenca 6.II.1659). Jésuite d'origine basque, entré dans la compagnie le 21.III.1609 à Alcala de Henares, ordonné en 1611, il fit la profession des quatre voeux le 28.V.1620 à Murcie. Fils du célèbre juriste, mathématicien, cosmographe et basquophile Andrés de Poza. Après ses études, il enseigna la rhétorique à Madrid (jusque 1613), la philosophie et la théologie à Alcala (jusque 1622) et ensuite 11 ans l'Ecriture Sainte à Murcie (1618) et à Madrid (1627). Proposé pour la chaire d'éthique au nouveau Collège Impérial de Madrid en 1628, il donna sa première leçon De placitis Philosophorum le 27 février 1629, une tentative de systématiser l'histoire de la philosophie exposée en castillan et de manière relativement libre par rapport à la tradition scolastique. L'oeuvre la plus connue du P. Poza était aussi la plus controversée : à savoir son Elucidarium Deiparae, un immense tome consacré à la "la chronographie et géographie des mystères de la Vierge". Un deuxième tome consacré à la multiple maternité de Marie, de ses vertus, de sa sainteté, de sa mort, de sa gloire et de ses prérogatives était annoncé. Son ouvrage se caractérise par certaines applications erronées et extravagantes, par des cas concrets surprenants, mais il attira surtout l'attention pour sa tentative de défendre l'Immaculée Conception en se basant sur la continuité physico-organique entre la Mère et le Fils, raison pour laquelle Marie serait immunisée des défauts corporels dérivés du Péché originel. Son principal accusateur fut l'ex-jésuite et ex-carmélite Juan del Espino. Face à ces dénonciations, Poza multiplia les apologies, les mémoires et les défenses de son oeuvre, n'écoutant les conseils de modération et de silence émanant du P. général Mucio Vitelleschi. Le 11.IV.1628, l'oeuvre fut finalement placée à l'index donec corrigatur. Ses tentatives continuelles de vouloir justifier ses idées agravèrent sa cause, et le 9.IX.1632, toutes ses oeuvres furent interdites, y compris sa Pratique de bien mourir qui avait connu une ample diffusion. L'importance correspondance du P. Général laisse apercevoir qu'on a tenté de le faire venir à Naples, tout en s'assurant qu'on ne l'appelerait jamais à Rome, mais finalement Philippe IV interdisit qu'il sortit d'Espagne. On le menaça également d'expulsion de la Compagnie de Jésus, et en 1633, l'Inquisition espagnole commença un procès dont il sortit "blanchi" en 1637 et fut réintégré dans sa chaire. A partir de 1640, il viva retiré à Navalcarnero et ensuite à Cuenca, où il mourut [d'après J. Escalera].


Autres sources

  • Divers papiers manuscrits de et sur Juan Bautista Poza : Madrid BRAH, Mss. 9/3596; 3627; 3762; t. 189; Madrid BNE, Ms. 883

Bibliographie
  • Ceyssens, Lucien, “Le cas Poza au début du jansénisme”, Bulletin de l’Institut Historique belge de Rome 35 (1963), 191-224
  • Hurter III, 932
  • Sola, F. de P., "San José en el Elucidarium", Cahiers de Joséphologie 35 (1987), 117-139
  • Rico Verdu, J., La retorica española (Madrid, 1973), 184 sq
  • Marti, A., La preceptiva española en el siglo de Oro (Madrid, 1972), 247-249
  • Simon Diaz, José, Historia del Colegio Imperial (Madrid, 1959), ad indicem
  • Mañaricua, A.E. de, La Inmaculada en Vizcaya (Bilbao, 1954), 147-157
  • Garriga, G., "Juan Bautista Poza, jesuita bilbaino", Bol. Inst. Amer. Est. Vascos 6 (1952), 42-49
  • Delgado Varela, J.M., "La Mariologia en los autores españoles, 1600-1650", Estudios 7 (1951), 265-275
  • DHCJ IV (2001), 3209 (J. Escalera)
  • Reusch, Index, II, 434-441
  • Sommervogel VI, 1135-1142
  • Broggio, Paolo, La teologia e la politica. Controversie dottrinali, Curia romana e Monarchia spagnola tra Cinque e Seicento, Firenze, Leo S. Olschki, 2009, 163-164, 166-169

Manuscrits
  • Poza, Juan Bautista, Del modo como algunos siguen a Santo Tomas, Madrid BRAH, Ms. 9/7279
  • Poza, Juan Bautista, Del modo con que algunos siguen a Santo Tomás, Madrid BNE, Ms. 11269/1

Oeuvres imprimées
  • Poza, Juan Bautista, Rhetoricae compendium, Madrid, 1615
  • Poza, Juan Bautista, Elucidarium Deiparae, Alcala, 1626; Lyon, 1627
  • Poza, Juan Bautista, Primeras lecciones por la Catedra de Placitis philosophorum, Madrid, 1629
  • Poza, Juan Bautista, Votum Platonis. De iuxto examine doctrinarum, Zaragoza, 1631
  • Poza, Juan Bautista, Practica de ayudar a bien morir, Madrid, 1619, avec 12 éditions et traductions.
  • Poza, Juan Bautista, Memorial para la religion de San Francisco, Madrid, 1628

 

 

 1684/2242 résultats | 1681  1682  1683  1684  1685  1686  1687  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z