Ordre religieux
 1662/2242 résultats | 1659  1660  1661  1662  1663  1664  1665  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z 

Poinsot, João

Ordre religieux : O.P.

Lieux d'activité : Alcalá (Colegio de Santo Tomás, Université)


Notice biographique
: (Lisbonne 1589-Fraga/Aragon 1644), plus connu sous son nom religieux de Jean de Saint-Thomas. Né d'un père viennois, Pierre Poinsot, & lui-même d'ascendance noble bourguignonne, comme son nom l'indique & et d'une mère portugaise, Maria Garcez, à Lisbonne, il étudia d'abord à Coïmbre, puis à Louvain sous Tomás de Torres, où il obtient le 'baccalaureus biblicus' (1608). Il entre alors au couvent dominicain de Nuestra Señora de Atocha à Madrid le 17 juillet 1609 et devient 'lector artium', puis 'studium magister'. En 1620, il passe lecteur de théologie à Plasencia, et en 1625, il devient le recteur du collège dominicain auprès de l'université d'Alcalá, où il enseignera jusqu'à sa mort. Il y eut notamment pour élève le philosophe cistercien Juan Caramuel qui aimait à le louer pour sa piété et son érudition. En 1627, il est également élu qualificateur du Conseil suprême de l'Inquisition espagnole. En 1630, il est élu à la chaire de vêpres "de Lerma", et en 1641 il est promu à la chaire matinale "de Lerma". Il doit toutefois quitter l'enseignement et partir pour Madrid en 1643, où il est appelé à devenir le confesseur d e Philippe IV. Il meurt en accompagnant la cour lors du siège de Lérida. Son oeuvre se compose de deux grands cours de philosophie et de théologie, qui allaient vite devenir des références en milieu thomiste. Son Cursus philosophicus commence à être publié dès 1631, et son Cursus theologicus à partir de 1637. Ces cours ont été réédité au XIXe sous l'influence du néothomisme académique (Jacques Maritain lui consacra de nombreuses pages, Raïssa Maritain le traduisit); ses écrits de logique, qui affinent considérablement la sémiotique et la linguistique médiévale, ont récemment retenu toute l'attention des sémiologues.


Bibliographie

  • Nous devons à Marco Forlivesi (Bologne) d'avoir compilé une Bibliographie générale sur João Poinsot.
  • Agostini, Igor, L'infinità di Dio. Il dibattito da Suárez a Caterus (1597-1641), Roma : Editori Riuniti, 2008, 124-126, 135, 144, 152, 155, 173, 202-206, 218-220, 234-235, 241-243, 278-281, 308-309, 310, 353, 366
  • Wells, Norman J., «John Poinsot on Created Eternal Truths vs. Vázquez, Suárez and Descartes», American Catholic Philosophical Quarterly 68(1994)3, 425-466
  • Forlivesi, Marco, Conoscenza e affettività. L’incontro con l’essere secondo Giovanni di san Tommaso, Bologna : Edizioni Studi Domenicano, 1993
  • Forlivesi, Marco, «Le edizioni del "Cursus theologicus" di João Poinsot (1589-1644)», Divus Thomas (Bon.) 93(1994)3, 9-56
  • Renemann, Michael, Gedanken als Wirkursachen. Francisco Suárez zur geistign Hervorbringung, Amsterdam – Philadelipha, B.R. Grüner Publishing Company, 2010 (Bochumer Studien zur Philosophie, 49), 81-84

Oeuvres imprimées
  • Poinsot, João (Ioannes a Sancto Thomae), Cursus philosophicus thomisticus, Coloniae, sumptibus Constantini Münich, 1653 [München BSB, googlebooks]

 

 

 1662/2242 résultats | 1659  1660  1661  1662  1663  1664  1665  |          
a  b  c  d  e  f  g  h  i  j  k  l  m  n  o  p  q  r  s  t  u  v  w  x  y  z